DJ Mateata

DJ Mateata ©Just-C StudioDJ Mateata ©DRDJ Mateata ©Just-C StudioDJ Mateata ©Just-C StudioDJ Mateata ©Just-C Studio

DJ Mateata

Une vahine libre, une artiste qui trace son chemin en autodidacte…

Avec son carré atypique en Polynésie, Mateata affiche une allure décontractée et affranchie de beaucoup de codes. Rebelle dans l’âme, cette vahine est loin de l’image d’Epinal de la mythique sirène polynésienne, même si elles ont en commun une indéniable beauté. Mateata est l’une des rares femmes DJ à Tahiti. Et dans son style musical, elle est la seule, ce qui la rend encore plus singulière. Depuis un an, DJ Mateata officie lors du happy hour du Radisson, un hôtel sur la côte est de Tahiti. Durant deux heures, elle mixe aux platines ses vinyles des années 65 à 75, distillant aux oreilles des touristes et résidents une musique rock, pop, soul aux sonorités rétros.

Vinyles et platines

Pas question de mixer avec un ordinateur. Mateata s’y est bien essayé, mais elle aime trop le toucher de ses disques sous les doigts. C’est un contact presque animal. C’est comme ça qu’elle les connaît, ses vinyles, chinés ça et là, au grès de ses pérégrinations et de ses rencontres. La DJ a officié 8 ans à Berlin où elle a créé une scène pendant 2 ans. Partie de rien, avec 10 auditeurs, elle a fini par fédérer plus de 800 personnes autour de sa musique. Au Fenua, la scène est plutôt électro, ce qui lui laisse peu de place pour s’exprimer. Le public la boude, hormis au Radisson où des fidèles commencent à se retrouver. Il faut dire que Mateata, bien que Polynésienne, détonne quelque peu à Tahiti. Son style se heurte aux habitudes musicales locales. C’est un mal pour un bien, car Mateata a ainsi le loisir d’explorer et d’enrichir sa palette artistique.

Trois questions à Mateata

Comment te vois-tu ?
Comme une révoltée qui trace son chemin
dans la liberté.

Ta philosophie ?
Il faut apprendre à se satisfaire de ce que
la Vie te donne afin d’être heureux. Il y a
toujours une solution.

Que souhaites-tu ?
Fonder une famille, continuer à apprendre,
m’enrichir et vivre de mes passions.

Modèle, actrice et agent d’artistes

Pure autodidacte, Mateata ose, s’expose, prend des risques et vit sans regrets. Elle qui avait commencé par monter un site de ventes de disques en ligne à Paris avec son partenaire de l’époque, a ensuite bifurqué vers le mixe avant de se réorienter à nouveau, mais toujours dans l’art. Aujourd’hui, Mateata se découvre des talents cachés, de modèle et d’actrice notamment. Le public local étant réfractaire à sa pop rétro, Mateata glisse en douceur du monde de la nuit à un mode de vie diurne, envisageant sereinement sa reconversion. Mateata, à 37 ans, a un parcours hétéroclite, mais cohérent. Sa nature profonde étant indissociable de l’Art, elle devient aujourd’hui agent d’artistes. Un métier qu’elle découvre et apprécie, elle qui aime les défis, les rencontres et l’apprentissage. Son premier client et un artiste, un vrai, un de ceux qui ne vivent que pour leur art et en oublient de promouvoir leur travail. Gotz, célèbre peintre résidant à Moorea, a placé sa confiance en Mateata. En tant qu’agent d’artistes, elle va donc inventorier les toiles du maître pour en éditer un catalogue, refaire son site, assurer sa communication, organiser des expositions… une nouvelle vie passionnante qui lui permet de s’exprimer pleinement dans la voie de l’épanouissement… et de montrer que l’on peut vivre de ses passions.

DJ Mateata
-
Avec son carré atypique en Polynésie, Mateata affiche une allure décontractée et affranchie de beaucoup de codes.
-
-
welcome Tahiti
-