Les incontournables de Tahiti

Pointe Vénus ©Matarai.com Le musée de Tahiti et des îles – Te Fare Manaha ©P. BacchetSe balader dans le Parc Hokulea ©TCRoute du Monoï ©P. BacchetRandonnées ©P. Bacchet Le golf d’Atimaono ©P. BacchetUn lagon de plusieurs dizaines de km2 ©P. BacchetLe Jardin botanique Harrisson Smith ©P. BacchetLes « Lavatubes » ©Rando Pacific L’ascension du Mont Aorai ©P. BacchetLa baignade à la Pointe Vénus ©P. BacchetRestaurant du Belvédère ©D. Hazama
Les incontournables de Tahiti
5/5 - 1 vote(s)

Au coeur de l’archipel de la société, Tahiti est la plus grande et la plus peuplée des 118 îles de polynésie française avec plus de 178 000 habitants. Riche de ses paysages verdoyants, ses sites archéologiques, ses rivages et ses panoramas sous-marins grandioses, cette île volcanique qui fut baptisée «nouvelle cythère» par Bougainville en 1768, s’est peu à peu hissée au rang de destination incontournable du pacifique sud. Chaque année, ce sont ainsi plusieurs milliers de visiteurs qui font le voyage au coeur de ses paysages, ses marchés colorés, ses traditions ancestrales et son patrimoine culturel. A Papeete, la capitale, les manifestations artisanales et culturelles rythment le calendrier polynésien qui a pour temps forts le célèbre heiva i tahiti, au cours des mois de juin et juillet. Tahiti, une île aux multiples trésors, tant naturels que culturels…

Le musée de Tahiti et des îles
Te Fare Manaha

Appelé aussi Te Fare Manaha, ce musée a pour mission le recueil, la conservation, la restauration, la reproduction et la présentation au public des collections ayant trait au patrimoine de l’Océanie, et plus particulièrement polynésien. Quatre départements permettent de découvrir les différents aspects de cette région du monde : nature et peuplement ; culture pré-européenne ; culture post-européenne ; exposition de pirogues anciennes. Il accueille aussi des expositions temporaires. Dans le jardin, à voir, une collection botanique originale.

Randonnées

Pour les amateurs de randonnées, des balades permettent de découvrir les vallées de la côte ouest. Au-delà de la zone industrielle, la vallée de Punaruu permet de rejoindre le Plateau des Orangers, à 800 m d’altitude, lové au fond d’un cirque impressionnant que domine, au loin, la silhouette de l’Orohena (2241m). La vallée de la Vaihiria conduit au lac du même nom, situé à 473 m d’altitude : vaste et profond, il est cerclé de parois rocheuses pouvant atteindre 700 mètres de hauteur (l’accès au lac par l’entrée ouest de la piste, à Mataiea, est temporairement fermé mais on peut y accéder par la côte est de Tahiti, via la vallée de Papenoo. Deux ouvrages décrivent en détail les randonnées possibles, notamment sur la côte ouest de Tahiti, leurs itinéraires et leurs difficultés. Pour les visiteurs occasionnels, il est toutefois conseillé de s’adresser à un guide.

Le golf d’Atimaono

Ce practice, créé en 1970, offre un parcours de 18 trous accessible aux débutants comme aux plus confirmés. Il est reconnu internationalement pour la qualité de ses « fairways » et de ses « greens » ainsi que pour la beauté de son site. Long de 5 950 m pour un par de 72 coups, le golf d’Atimaono est homologué par la Fédération française de golf. Il accueille chaque année de nombreux participants internationaux à “l’Open International de Tahiti” faisant ainsi partie aujourd’hui du circuit PGA (Professional Golf Association) FPG (Fédération Polynésienne de Golf).

Restaurant du Belvédère

A plus de 600 mètres d’altitude sur les hauteurs de la ville de Pirae, il offre un panorama exceptionnel. Les plats proposés sont en harmonie avec ce lieu d’altitude, les spécialités étant les fondues – savoyarde et bourguignonne -. Idéal donc pour se plonger dans une ambiance presque montagnarde, à quelques minutes, seulement, des bords de plage… prévoyez une petite laine en soirée, car en altitude, la fraîcheur peut parfois surprendre pendant « l’hiver » austral de juillet à septembre.

La baignade à la Pointe Vénus

Sur la commune de Mahina, côte est, pour se détendre et apprécier la vue magnifique sur la pointe du Taharaa et les montagnes alentours. Le weekend, cette grande plage de sable noir est un rendez vous très prisé des habitants de Tahiti. Ce qui donne à ce lieu toute son authenticité.

Route du Monoï

Un tour de l’île de Tahiti a été mis en place par l’Institut du Monoï qui a pour mission de développer les connaissances concernant le Monoï de Tahiti©, appellation contrôlée, et d’en faire la promotion. L’occasion de découvrir des plantations de cocotiers et de tiare Tahiti, les fleurs qui entrent dans la composition de ce cosmétique renommé dans le monde entier. L’occasion aussi de visiter les établissements qui le produisent comme le Laboratoire cosmétologique du Pacifique Sud, à Papara. Une carte de la Route du Monoï indiquant toutes les étapes possibles est disponible à l’Office du Tourisme.

L’ascension du Mont Aorai

Troisième plus haut sommet de l’île (2066 m), est une randonnée hors norme par ses points de vue. Deux journées sont nécessaires avec possibilité de stop dans des refuges. Un trek pour découvrir réellement Tahiti côté montagne.

Se balader dans le Parc Hokulea

Pour se détendre et passer un agréable moment. Rien de tel qu’une promenade dans ces superbes jardins s’étirant le long du front de mer de Papeete. De là, on embrasse du regard tout le site naturel accueillant la ville de Papeete.

Un lagon de plusieurs dizaines de km2

Les amateurs de mer pourront aussi découvrir de belles plages de sable blanc et des sites de plongée, comme le site de la Vallée blanche, l’un des plus réputés pour sa faune marine :
requins pointe blanche et requins pointe noir. À partir de 35 mètres : requins gris ;
banc de carangues argentées, balistes et toutes espèces de poissons tropicaux. La plongée est tout particulièrement recommandée en plongée dérive.

Le Jardin botanique Harrisson Smith

Différentes variétés de plantes exotiques aussi belles les unes que les autres, importées d’Amérique, d’Asie et d’Afrique y ont pris place. On y trouve notamment un banian planté en 1936 par Harrisson Smith, aujourd’hui d’un diamètre de plus de 70 mètres. Le jardin accueille aussi deux tortues géantes centenaires des Galápagos.

Les « Lavatubes »

Au coeur de la vallée de Hitiaa sur la côte est. Là, se dévoilent trois énigmatiques édifices volcaniques de 10 à 15 mètres de diamètre et longs d’une centaine de mètres. Pour partir à leur découverte, il faut être accompagné d’un guide bon connaisseur de l’endroit.

Les incontournables de Tahiti
-
Tahiti, une île aux multiples trésors, tant naturels que culturels…
-
-
welcome Tahiti
-